Quand a lieu l’inventaire de location?

Location etat des lieux

Si vous recherchez un logement à louer, vous avez le choix de faire appel à un agent immobilier ou éplucher les sites de petites annonces entre particuliers. Mais, dans les deux cas, si vous ne voulez pas perdre de temps, le mieux serait de définir plus précisément votre projet.

Vous vous demanderez déjà le montant du loyer que vous serez capable de payer facilement chaque mois. Les spécialistes vous diront qu’il ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus. Pensez aussi à la surface habitable et au nombre de chambres dont vous avez besoin. Précisez encore la ville ou au moins la région dans laquelle vous avez envie d’habiter.

C’est avec ces informations que votre agent immobilier saura compléter votre fiche. Elles permettront également de renseigner au mieux le moteur de recherche des sites de petites annonces. Au moins, vous n’obtiendrez que des résultats ciblés. Une fois que vous aurez eu un coup de coeur pour un logement, il faudra fixer la date de remise des clés.

C’est aussi ce jour là que vous constituerez l’inventaire location meublée. Comme son nom l’indique, ce document est obligatoire pour les locations de biens meublés. L’inventaire mobilier location meublée permet de s’assurer que rien n’a été volé le temps de la location. Vous retrouvez un inventaire vaisselle location saisonnière quand vous partez en vacances. Au moment de votre arrivée, vous passez en revue le logement avec le propriétaire et vous complétez cet inventaire vaisselle pour location meublée.

Location etat des lieux

Quelles sont les mentions reprises sur un inventaire de location?

Il sera facile de trouver un inventaire location meublee modele sur internet. Il suffira de le télécharger avant de l’imprimer. Il s’agit vraiment d’une garantie à la fois pour le propriétaire et pour le locataire. En clair, il suffit de constituer une liste de tous les biens présents dans la location meublée comme un état des lieux classique. Ce document sera séparé en plusieurs parties:

  • l’ensemble des meubles, pièce par pièce. Il faudra noter précisément l’état de chaque meuble. Quand il y a un coup ou un tiroir qui coince, vous le notez. Pareil s’il manque une clé de placard
  • les équipements de chauffage, ménagers et électroménagers. Là encore, vous précisez leur état. Vous les testez
  • les éléments de décoration, les luminaires. S’il y a un accroc au rideau, vous le notez. Pareil quand il manque une ampoule. À défaut, vous pourriez dire adieu à une partie de votre caution au moment du départ !
  • le linge de maison.

Il est vrai que la rédaction de cet inventaire vous demandera du temps. Mais dites-vous que c’est important si vous avez envie de récupérer votre caution en fin de location. Cette caution, aussi appelée dépôt de garantie, est versée au propriétaire à l’arrivée du locataire. Pour une location de longue durée, elle servira en cas de loyer impayé ou de charges impayées. Mais dans tous les cas, elle paiera les réparations de dégâts dont le locataire est à l’origine. Par contre, quand ces dégâts sont dus à la vétusté, le locataire ne sera pas tenu responsable. Il n’aura donc pas à supporter les frais de remise en état du logement !

Quand il s’agit d’un logement meublé, la durée du bail ne pourra pas excéder 1 an. Et ce sera même juste 9 mois pour un logement étudiant. Sinon, pour les autres logements en location, la durée du bail sera de 3 ans quand le propriétaire est un particulier. Et ce sera même 6 ans quand le propriétaire est une personne morale. Comprenez ici une association ou une société.

Le bail est un document obligatoire à signer à l’entrée dans le logement. Il précise les droits et les obligations du locataire et du propriétaire. Ce bail de location comprend des mentions et des informations obligatoires. Tout est rangé en trois parties. Vous avez tout ce qui concerne le logement, les parties et le loyer et les charges. Par exemple, quand des travaux ont été effectués dans le logement depuis la fin du bail précédent, c’est dans la partie logement qu’ils seront détaillés. Dans la dernière partie, vous retrouverez le montant du loyer et des charges ainsi que le mode de règlement. Vous y lirez aussi le montant du loyer acquitté par le locataire précédent.