État des lieux: comment le remplir?

Lorsque vous recherchez un logement en location, vous pouvez faire appel à un agent immobilier ou éplucher les petites annonces entre particuliers. Mais, dans les deux cas, si vous ne voulez pas perdre votre temps, le mieux serait de commencer à répondre à plusieurs questions dont:

  • quel est le montant du loyer que vous serez capable de payer facilement chaque mois ? Pensez que cela ne devra faire passer votre compte bancaire dans le rouge ! Il suffira d’examiner vos revenus et vos dépenses. Les spécialistes vous diront même que le montant de votre loyer ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus
  • quelle surface habitable et combien de chambres vous faut-il ? Ici, vous tiendrez compte de la composition de votre famille
  • dans quelle ville avez-vous envie d’habiter ? Ou au moins dans quelle région ? Parfois, ce sera pour vous rapprocher de votre travail et ainsi ne plus perdre trop de temps dans les bouchons. À moins que vous n’ayez envie de vous rapprocher de votre famille.

Une fois que vous en saurez plus, vous verrez que vos recherches seront plus efficaces. Déjà, ces informations permettront à votre agent immobilier de compléter votre fiche. Et elles vous aideront aussi à renseigner le moteur de recherche des sites de petites annonces. Au moins, vous n’obtiendrez que des résultats ciblés susceptibles de vous plaire.

Etat des lieux

État des lieux : le même jour que la remise des clés?

Dès qu’une annonce aura retenue votre attention, prenez le temps de la visite. Et si vous avez le coup de cœur, fixez donc une date pour la signature du bail et la remise des clés. C’est à cette même date que vous effectuerez votre état des lieux.

Ce document est à compléter avec le plus grand soin : le jour de votre arrivée mais aussi le jour de votre sortie, à la fin du contrat de location. En fait, un état des lieux reprend l’état du logement et de ses équipements, pièce par pièce. Oui, vous avez bien lu !

Il faut passer chaque pièce à la loupe. Cela pourrait vous paraître long et fastidieux mais c’est vraiment indispensable si vous avez envie de revoir votre caution un jour !

Cette caution, aussi appelée dépôt de garantie, est versée au propriétaire à la signature du contrat de location. Son montant sera égal à plusieurs mois de loyer. Elle servira en cas de loyer impayé, de charges impayées mais aussi pour payer des réparations dont vous êtes l’auteur.

Ainsi, en cas de soucis à la sortie, il suffira de comparer les deux documents. Quand vous avez causé des dégradations, le bailleur payera les réparations avec votre caution. Par contre, quand les dégradations sont dues à la vétusté, le locataire sera mis hors de cause.

En aucun cas il ne devra supporter les frais de réparations. Vous comprenez donc l’importance d’un état des lieux. S’il devait y avoir désaccord avec votre bailleur, seul un huissier de justice pourrait trancher et mettre fin à ce différend.

 

État des lieux : pourquoi le rédiger en deux exemplaires?

Vous aurez besoin d’un état des lieux en double exemplaire : un pour le locataire et un pour le propriétaire. Le document sera annexé au bail de location. À défaut, cela ne voudrait pas dire que le contrat devient caduque. Cela signifierait simplement que l’on considère que le locataire a reçu un logement en bon état à la date de la signature du bail. Et cela sous-entend donc qu’il devra le rendre en bon état le jour de la sortie.

Il sera facile de trouver un modèle d’état des lieux sur internet. Une fois ce modèle téléchargé, vous n’aurez plus qu’à l’imprimer. C’est en consultant ce modèle que vous apprendrez qu’il existe des mentions obligatoires sur un état des lieux :

  • la description de toutes les pièces avec leurs équipements. Vous passez chaque pièce à la loupe, de façon très minutieuse : le sol, le plafond, les murs et les équipements
  • un inventaire des clés permettant d’accéder à l’intérieur du logement. Le propriétaire vous en remettra plusieurs jeux et en gardera un pour lui
  • le relevé des compteurs : eau, électricité et parfois gaz. Faites-le sinon vous aurez à régler les dernières consommations du locataire précédent
  • ajouter sur l’état des lieux de sortie les nouvelles coordonnées du locataire sortant. Ainsi le bailleur saura facilement le contacter en cas de besoin.

Le plus souvent un état des lieux est effectué entre le propriétaire et le locataire. Ici, ce sera gratuit. Mais si le propriétaire devait mandater une tierce personne, un agent immobilier ou un huissier de justice, ce serait différent. Quand un agent immobilier ou un huissier effectue un état des lieux, il y a des frais à supporter. Ils seront généralement partagés entre le bailleur et son locataire.Etat des lieux

En général, il est conseillé d’effectuer un état des lieux en plein jour. En effet, à la lumière du jour, les défauts vous sauteront plus facilement aux yeux qu’à la lumière artificielle. En entrant dans le logement, vous commencez par vérifier qu’il y a de l’électricité dans chaque pièce. S’il manquait une ampoule, vous le signalez. À défaut, il se pourrait bien que votre propriétaire vous la facture à la fin de votre bail de location.

Vous testez aussi les prises et tous les équipements fonctionnant à l’électricité. Passons à l’eau : il suffit d’ouvrir tous les robinets et même celui de la douche. Vous tirez également la chasse d’eau. Parfois, il y aura aussi le gaz dans le logement. Ce sera le cas pour alimenter une chaudière ou une plaque de cuisson. Pareil que pour l’électricité : vous mettez en marche les équipements fonctionnant au gaz.

Que faut-il noter sur un état des lieux?

Tout sera noté sur votre état des lieux, même le plus petit des défauts : une petite tâche, une fissure qui débute et même de la peinture qui commence à s’écailler.

C’est vraiment dans l’intérêt du locataire. Il doit se protéger au mieux pour récupérer sa caution à la date de sortie. Il s’agira aussi de vérifier l’état des menuiseries intérieures et extérieures. Pensez à ouvrir les portes de placard et les tiroirs. Maintenant que vous avez tout relevé, votre état des lieux doit être complet.

Etat des lieux

Même en y ayant passé du temps, il ne serait pas étonnant qu’un ou plusieurs défauts vous aient échappé. Vous vous en rendrez compte une fois que vous aurez emménagé dans le logement. Si cela vous arrivait, pas de panique ! Une loi existe pour vous protéger.

Cette loi vous permet de rectifier un état des lieux dans les dix jours suivant la date de remise des clés. On parle ici d’un droit de rectification. Si votre bailleur ne connaît pas cette loi ou s’il n’a pas envie de l’appliquer, n’hésitez pas à lui envoyer une lettre recommandée.

Et si vraiment il ne réagit toujours pas, vous ferez appel à un huissier de justice !

À la date de fin de bail, vous réaliserez donc un second état des lieux. Même s’il est pareil que le jour de votre arrivée, même si vous n’avez rien dégradé dans le logement, ce n’est pas pour autant que vous récupérerez votre dépôt de garantie sur le champ !

En effet, votre bailleur dispose d’un délai de deux mois avant de vous restituer votre caution. Il faudra donc patienter jusque là !